Estimer le coût de la mise aux normes des travaux d’électricité

Déménagement dans un nouvel appartement où l’électricité ne s’avère plus aux normes ou que le dispositif est trop vieux, la mise en conformité de l’électricité semble cruciale pour pallier au souci de branchement électrique dans le logement. Voici quelques recommandations pour être en accord avec les règlementations électriques en application.

 

L’élément phare pour vos travaux d’électricité : le tableau électrique

Rassemblant tous les accessoires de votre installation électrique, le tableau électrique est la pièce maîtresse durant une mise aux normes électrique. Ce dernier doit être abordable, posé à proximité du disjoncteur général et non près d’une source de chaleur.

Il doit décliner des discontacteurs différentiels 30 mA et de protection. Si la mise en conformité sollicite le remplacement du tableau électrique, une variété de travaux sera utile.

 

Démonter l’ancien équipement

Pendant le désassemblage du vieux tableau, localisez rationnellement les fils phase ainsi que neutre. Durant l’installation du neuf, suivez les instructions indiquées sur l’équipement. Par le biais du repérage réalisé au cours du démontage, reliez les fils de départ d’arrivée au tableau neuf en tirant fortement les fils et les bornes.

 

Les règlements pour la mise aux normes

Conformément aux normes NF C 15 – 100, vous devez entamer un quelques travaux pour l’obtention de votre consuel tels que :

  • Poser un tableau électrique de répartition équipé de sécurisation du branchement électrique.
  • Mettre à terre toute l’installation
  • S’équiper d’un disjoncteur coupe circuit
  • Ajuster les raccordements équipotentiels
  • Isoler les circuits de distribution

 

Remplacer les interrupteurs, les prises, et les points brillant

Estimer le coût de la mise en conformité. Il faut estimer le devis électricité de la mise aux normes des travaux d’électricité au mètre carré, selon la nature des accessoires, marques et modèle de circuit d’alimentation genre apparent sous goulotte ou bien encastré équipé de saignées muraux et cloisons. 100 euros par m2 habitable pour des espaces de maison inclus entre 10 et 30 mètres.

La valeur pour 50 et 80 m2 de 70 euros et 60 plus de 100 m2. Si vous choisissez une pose entièrement encastrée, la majoration sera dans les 30 à 40 % suivant le modèle de murs et cloisons à rainer pour l’encastrement des fourreaux électriques.